Équipe

Le Prof. José Manuel Fernández-Real est le coordinateur du projet de l’IDIBGI. A l’INSERM, le projet est porté par le P Rémy Burcelin et par Enterosys SAS dont la direction est réalisée par Maxime Fontanié.

L’ÉQUIPE DE RECHERCHE

Prof. José Manuel Fernández-Real (M.D, Ph. D.)
Coordinateur du projet ThinkGut

Diplômé en médecine et chirurgie et docteur en médecine de l’Université de Barcelone (Espagne), le professeur Fernández-Real a passé plus de 25 ans à étudier l’obésité, la résistance à l’insuline et les troubles métaboliques associés. Il est actuellement directeur du département des sciences médicales de l’Université de Gérone, directeur de recherche au département d’endocrinologie de l’hôpital Josep Trueta et directeur scientifique de Fatbank, une biobanque nationale spécialisée dans les échantillons de tissus adipeux. Il est également chercheur principal et membre du comité de pilotage de CIBERobn, un réseau d’excellence dans la recherche sur l’obésité en Espagne.

Le professeur Fernández-Real est l’auteur de 5 brevets, chercheur principal dans plus de 20 projets compétitifs financés par des fonds publics et leader de lots de travaux dans les projets européens FLORINASH (FP7) et PEPPER (H2020).
Il est actuellement impliqué dans trois projets européens :

  • SOPHIA, projet de l’Initiative Médicaments Innovants (IMI)
  • HEROS, projet de l’Initiative de programmation conjointe « Une alimentation saine pour une vie saine » (HDHL-JPI)
  • SMARTAGE, projet de l’Innovative Training Network (ITN) of Excellence

Avec plus de 457 publications dans PubMed avec un indice H de 83, le professeur Fernández-Real a reçu plusieurs prix tout au long de sa carrière professionnelle, dont celui du meilleur jeune chercheur (2000) et du meilleur chercheur sur le diabète (2012) de la Société espagnole du diabète; le Prix de la carrière de recherche (2002) de l’Académie des sciences médicales de Catalogne et des îles Baléares; le prix d’excellence en recherche de l’Association médicale catalane (2005) et le prix du meilleur chercheur de l’Institut catalan de la santé (2012).

  • Wifredo Ricart (M.D, Ph. D.) – Chercheur principal
  • Josep Puig (M.D, Ph. D.) – Chercheur principal
  • Mercè Fernández-Balsells (M.D, Ph. D.) – Chercheur principal
  • Yenny Leal (Ph. D.) – Chef de projet
  • Oren Contreras-Rodriguez (Ph. D.) – Chercheur postdoctoral (Programme Miguel Servet)
  • Jordi Mayneris-Perxachs (Ph. D.) – Chercheur postdoctoral (Programme Miguel Servet)
  • Eduardo Esteve (M.D, Ph. D.) – Chercheur principal
  • María Arnoriaga-Rodríguez (M. D.) – Chercheur pré-doctoral (Programme Río Hortega).
  • Isma Ishaq (technicien principal) – Personnel de soutien
  • Cristina Planella (Ph. D.) – Chercheuse principale
  • Irene Navarro (Msc.) – Personnel de soutien
  • Núria Oliveras Cañellas (Msc.) – Chercheur pré-doctoral
  • Anna Motger (Msc.) – Personnel de soutien
ÉQUIPE DU BUREAU INTERNATIONAL DES PROJETS
  • Sílvia Xargay-Torrent (Ph. D.) – Chef de projet international
  • María Gifre – Chef de projet international
BIOBANQUE
  • Lluís Gallart
  • Laia Alsina
  • Gerard Pardo
L’ÉQUIPE DE RECHERCHE

Pr. Rémy Burcelín (Ph. D)
Directeur de recherche

Doctorat en 1992 à Paris à l’Université Pierre et Marie Curie, suivi d’un post-doctorat à l’Institut J. Monod à Paris sur la régulation transcriptionnelle de l’expression des gènes dans le foie (1993). Le Pr Burcelin a travaillé pour la société de biotechnologie Modex Therapeutics (1995), où il a dirigé des projets sur des cellules exprimant le GLP-1. Puis, il a obtenu un poste de Professeur assistant à l’Université de Lausanne, Suisse (1997). En 2000, il a été récompensé par la Fondation Max Cloetta. En 2001, il a obtenu un poste d’enseignant à l’Université de Toulouse, où il crée le laboratoire «Génomique fonctionnelle des maladies métaboliques». Ses connaissances en physiologie animale et en expérimentation animale l’ont conduit à créer sa première start-up PHYSIOGENEX SAS en France (2003).

En 2008, il a fondé le groupe d’étude des incrétines de l’Association européenne pour l’étude du diabète. Il a également été coordinateur du projet européen FLORINASH (FP7) pour l’étude du microbiote intestinal et de la stéatose hépatique. En 2011, il a fondé Vaiomer, une société de biotechnologie pour identifier des biomarqueurs, des cibles moléculaires et des molécules bactériennes qui contrôlent les maladies cardio-métaboliques. D’autres sociétés telles que Cardiomedex, Yvery et Aviwell ont été financées par ses recherches et ses brevets. Enfin, en 2017, il a cofondé Enterosys. Il est actuellement directeur de recherche à l’INSERM en France. Son laboratoire «Facteur de risque intestinal de diabète, dyslipidémie et insuffisance cardiaque» est situé à « l’Institut des Maladies Cardiovasculaires et Métaboliques » de l’hôpital de Rangueil à Toulouse, France.

  • Claude Knauf (Ph. D.) – Chercheur principal
  • Jason Iacovoni
  • Christophe Heymes (Ph. D.) – Chercheur principal
  • Vincent Blasco (Ph. D.) – Chercheur principal
  • Nathalie Boulet (Ph. D.) – Chercheuse postdoctorale
  • Camille Champion (MSc) – Chercheur pré-doctoral
  • Alberic Germain – étudiant à la maîtrise
ÉQUIPE DE DIRECTION
  • Cécile Gautier – Responsable des ressources externes
L’ÉQUIPE DE RECHERCHE

Maxime Fontanié (MBA)
Directeur exécutif

Un entrepreneur avec un diplôme d’ingénieur et un Executive MBA. Il possède une vaste expérience en recherche et développement pharmaceutique, en finance, en stratégie et en développement commercial. Il a débuté sa carrière à l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM). Puis, il a travaillé chez Sanofi (2002), où il a mené une série de projets de développement axés sur les maladies infectieuses et métaboliques en tant que chef d’équipe, chef de projet international et pharmacologue. En 2018, il a reçu une subvention européenne (Eurostars) pour le développement d’un nouveau système d’administration d’un antibiotique pour le traitement des infections pulmonaires en collaboration avec Double Bond Pharma et Karolinska Institute (Suède). En 2014, il a cofondé Vibiosphen, société spécialisée dans les maladies infectieuses et les infections nosocomiales, et en 2017, il a cofondé Enterosys.

  • Anne Abot (Ph. D.) – Directrice scientifique

Fonds européen de développement régional

Le projet ThinkGut, cofinancé à 65% par le Fonds européen de développement régional (FEDER) à travers le programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020), dispose d'un budget total de 1.3 million d'euros.

PARTNERS


ORGANISMES TIERS